Made In News

Dalé

Air Symbiose, en ces temps de confinement, vous offre votre billet d'humeur joyeuse, afin de prendre votre envol pour un voyage musical dans l'univers artistique de Dalé.

Il a façonné et créé sa musique à travers son vécu et ses voyages, ses rencontres, pour vous offrir un itinéraire dépaysant emprunt de ses racines rwandaises et mélangé à sa vie en Europe. Sa générosité, son envie de partage et son ouverture sur le monde et sur les autres vous permet de planer, enveloppé de ses mots et de ses notes et d'atterrir en douceur, sans turbulences aux différentes escales que sa musique vous offre.

Suivez le guide et préparez-vous au départ ! 3-2-1, imaginez, écoutez et lisez cette interview avec autant de plaisir que nous avons eu à parler avec cette personne simple et sincère et à retranscrire ses réponses à nos questions.

Pouvez-vous présenter Dalé à nos lecteurs ?

Je suis un chanteur de 34 ans, passionné de soul, mais pas que. J'aime découvrir les autres artistes et styles. Je suis très éclectique musicalement, j'écoute aussi bien de la pop, du rock, de la soul, ...

Je suis né au Rwanda et je suis arrivé en France en 1995 après le génocide dans mon pays. Je suis un réfugié politique.

Quel parallèle faites-vous entre le voyage musical que vous proposez et vos voyages personnels ?

C'est dans les voyages que je puise mon inspiration. Ils permettent l'ouverture, le fait de pouvoir voir, de découvrir la culture des autres. Tout ça est très important et enrichissant pour moi.

Le voyage musical qui en résulte et que je propose est un mélange des deux cultures que j'ai pu découvrir et m'en imprégner, le Rwanda et la culture européenne.

Je peux proposer à travers ma musique, mon interprétation, le feeling que j'ai avec mon histoire et avec ce qui se passe dans le monde, et la sensibilité des rencontres et des échanges que j'ai pu vivre, pour vous offrir un voyage dépaysant et varié artistiquement.

Quelles sont vos influences artistiques ?

Mon style de base, la musique qui m'inspire et me fait vibrer est la soul, mais aujourd'hui, j'aime associer ce style à des musiques plus actuelles. Ces deux genres musicaux m'inspirent beaucoup pour proposer ma musique, une soul teintée de pop, mais qui ne rentre pas forcément dans des cases, car ça reste ma musique.

Au niveau des artistes, je vais écouter et me laisser influencer par Otis Redding, Michael Jackson, Tina Turner, Ray Charles, Johnny Cash, Amos Lee, Michael Kiwanuka, ...

Dites-nous quelques mots sur votre premier ep sorti en janvier 2020 ?

Il est sorti le 15 janvier. C'est le résultat d'une collaboration avec plein d'amis. J'ai eu la chance de me faire co-produire par Arnaud Anjoras, qui était mon ami. Nous avons travaillé sur cet ep durant 4 à 5 ans. Je dirais qu'aujourd'hui, c'était le moment de le sortir. Ma musique arrivait à maturité et je suis fier du rendu.

Cet opus comporte 6 titres originaux. La base musicale est soul, mêlée de pop et de musiques actuelles. Je dirais que le seul titre très très soul pour les puristes est "Do it now", qui puise vraiment ses racines dans la soul. Certains titres ont un côté plus pop, d'autres plus rock, car j'aime l'énergie de ces musiques.

L'un de vos titres s'appelle "Do it now". Le génie de la musique vous offre justement un vœu à exaucer de suite. Lequel choisissez-vous et pourquoi ?

Je lui demanderais de pouvoir faire plein de concerts surtout, car j'adore ça, le live, le partage, ... Oui le vœu serait de partir en tournée avec mon équipe, car rien n'est plus plaisant pour moi, que de voir les gens danser sur ma musique, avoir le sourire, taper dans les mains, ...

Parlez-nous des musiciens et de l'équipe qui vous entoure ?

Les musiciens qui m'accompagnent jouent de la batterie, de la basse, du clavier, de la guitare et une section de cuivre. Deux choristes sont également sur scène en plus de moi. Ce sont d'abord des amis. Cette complicité dans la vie amène une réelle cohésion, un partage sincère pour monter sur scène et mettre le feu. C'est une équipe que j'adore.

Et si vous deviez répondre à la question d'un autre de vos titres, "What you gonna do ?", que va faire Dalé artistiquement ? Quels sont vos projets ?

Je vais évidemment ne rien lâcher. Je vais aussi continuer à promouvoir ma musique, mon projet, le faire vivre et aller sur scènes pour interpréter les titres de cet ep, mais aussi quelques reprises. C'est ma priorité, en tous cas, dans un premier temps.

D'autres titres sont en cours de création, pour une envie d'album, mais plus tard. On continue à composer en parallèle, mais je désire déjà faire connaitre et vivre ce premier ep.

L'éditeur d'un dictionnaire vous offre d'écrire votre propre définition de la musique. Quelle serait-elle ?

J'aurais tendance à dire que ma définition de la musique serait : plaisir, partage, passion et énergie. Je dirais également que c'est un voyage infini vers un plaisir éternel.

Car la musique est éternelle. Elle voyage de génération en génération, elle nous émeut, nous remonte le moral. Oui ! La musique serait tout ça !

Un lieu, une histoire. Je vous propose un petit jeu sur le principe de la chanson de Florent Pagny "Là où je t'emmènerai". Choisissez un endroit sur la planète, où vous avez vécu, que vous avez visité ou aimeriez visiter, ... Et je vous demande de lier cet endroit avec une chanson qui vous a marqué. Quel serait votre choix et pourquoi ?

Oh la la ! Il en existe tellement.

Je choisirais la Tanzanie, lorsque avec ma famille, nous étions réfugiés. Je me souviens que lorsqu'on traversait la Tanzanie, vers le lac Kivu, j'étais âgé de 9 ans. Nous avions mangé une friture de poissons. Ça peut paraitre un souvenir simple, mais il est précis et reste gravé en moi.

Je relierais ce souvenir à une chanson de Lokua Kanza, "le bonheur Il suffit d'une phrase".

Mais il existe tellement d'autres endroits.

Quels souvenirs gardez-vous de votre aventure dans "La Nouvelle Star" en 2009 ?

Je ne garde que du positif de cette période. Je ne regrette pas l'idée même d'avoir accepté, d'avoir pris le risque d'y participer.

Car l'anecdote concernant cette aventure est qu'on m'avait inscrit au casting à mon insu. Vous imaginez le grand étonnement lorsque j'ai reçu un mail de la production. Mais j'ai décidé d'y aller, car je n'avais rien à perdre et tout à gagner.

Voici une seconde anecdote liée à ma participation. Elle concerne un des membres du jury, André Manoukian. J'étais dans les 30 finalistes, qui devaient monter à Paris pour avoir la réponse et savoir s'ils étaient dans les 15 participants aux primes. On m'appelle et dans le couloir, je croise André Manoukian, persuadé que je reviens et que j'ai la réponse. Il me félicite et s'aperçoit trop tard de sa gaffe. Ça n'a alors pas été évident pour moi juste après de jouer la surprise devant Philippe Manœuvre, qui m'annonçait ma qualification (rires).

J'ai gardé contact suite à de belles rencontres. Nous prenons avec certains régulièrement des nouvelles. D'autres, comme Damien Vanni, sont même devenus des amis. Il a collaboré sur mon ep.

Le génie de la musique revient et vous offre un concert sur scène en composant votre groupe avec vos idoles, des musiciens que vous admirez. Qui choisissez-vous et quel titre interprétez-vous pour clôturer votre concert ?

Mon groupe serait constitué de :

  • Piano : Stevie Wonder au piano

  • Prince à la guitare

  • Tina Turner, Bruno Mars et Kelly Finngan pour les chœurs

  • Mon batteur Shan à la batterie!

  • Juan Nelson à la basse

Nous terminerions notre set avec "Windows are rolled Down" D’Amos Lee.

Quel serait votre mot de la fin pour nos lecteurs ?

Je ne vais sûrement pas me montrer original, mais je dirais "merci", car on ne le dit pas assez souvent.

Merci à Symbiose, merci à mon équipe, merci à mon co-producteur, merci aux gens qui me suivent et qui croient en ce projet, merci à ma chérie qui me soutient.

Un réel grand merci. C'est un plaisir pour moi de partager, de véhiculer des messages.

Petit clin d’œil à Fatou ! Gardons le peps !

Merci à Dalé pour sa gentillesse et sa participation au voyage musical, que nous avons souhaité proposer à nos lecteurs dans ce nouveau numéro de Symbiose. Nous vous invitons à découvrir son ep, à oreilles reposées, afin d'en profiter au maximum. N'hésitez pas à suivre son actualité sur les réseaux sociaux en cliquant sur les liens ci-après et à aller le découvrir sur scène, où il aime être et partager en mettant le feu en compagnie de ses musiciens, aussi bien un feu dansant et énergique, qu'un feu émotionnel avec des messages forts et sincères.

Dalé-Do it Now (Extrait)​

Facebook

Magazine Symbiose #15

#article #Découverte #ep #musique #interview #Dalé #DoitNow

© 2017 By Fatou Mention Légal