ILLUSTRE


Magazine Symbiose #13

RAP

"Scientimental"

"La Musique me permet le dépassement de mes propres frontières mentales"

En plein coeur de l'été qui a commencé chaudement, Symbiose vous invite dans l'univers musical mêlant rap et poésie d'une artiste talentueuse, Illustre. Si cette rappeuse clermontoise a choisi ce dénominatif, il prend réellement tout son sens lors de ses performances scéniques ou la technique de flow déborde autant que l'émotion qu'elle transmet. Poignante, rude, enjouée et déterminée sont autant de termes non-exhaustifs pouvant définir cette jeune artiste qui n'en est qu'à ces balbutiements. Empreint de réflexions, de doutes et de valeurs dont les mathématiques existentielles guide la plupart de ses perceptions, elle est en quête de mots sublimant les maux. Une tempête lyricale qui invite l'esprit, le corps et le cœur à s'ouvrir et à s'élever ! Épaulée en live par JET CUT aux platines (2 fois vice-champion de France DMC) et MC YACé aux backs (Naouack, Takl£, ...).

Son 1er EP « Les mains bleues » est sorti le 12 Avril 2019 ! (2 Clips : HMWK Prod et Local Preacher, Russie). Bienvenue dans l'univers d'Illustre ou quand "La Musique lui permet le dépassement de ses propres frontières mentales".

Merci de répondre à nos questions. Qui est Illustre pour nos lecteurs ?

Je suis une jeune rappeuse engagée de Clermont-Ferrand. J'utilise une écriture poétique, mêlant émotion et raisonnement, afin de proposer un rap scientimental.

Racontez-nous votre rencontre avec la musique en chanson (environ un couplet ou 8 mesures) ?

Amour d'une nuit à compter ton absence

Dans l'espoir, le déni de savoir qui j'étais Sans détour, me détruit, creuse en moi une essence

Dont j'accoure de comprendre le pourquoi d'un écrit Je ne sais pas encore que les mots sont des pleurs

Des sourires au flambeau, et ma tête la demeure

De ma quête, où que j'aille dans les nœuds de l'esprit Je l'enquête, me tiraille à l'ombre ce qui brille

Quelle serait votre définition de la musique ?

Je dirais que la musique est l'expression du cœur et la résonance de l'âme.

Voici la carte d'identité artistique d'Illustre :

Nom = TORIBIO

Prénom = Claire F

ilm préféré = Inception

Chanson préférée = "Si c'était le dernier" de Diam's

Je vous propose un petit jeu. Le génie de la musique vous offre un duo avec un artiste, que vous admirez. Qui choisissez-vous ?

Il y a tant d'artistes que j'admire, que ce n'est pas facile. Ça peut paraître étonnant, mais je vous répondrai Jacques Brel. Pour moi la musique, c'est quand on arrive au summum de son art, c'est la transcendance. Il est le seul artiste qui m'a inspiré cela.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre EP "les mains bleues" sorti en avril ?

Cet EP de 6 titres retrace une période difficile de ma vie. J'y questionne le temps, l'Amour passion ou véritable, la personnalité, le vide, ... Mais le liant reste le temps. Son titre, "les mains bleues", est inspiré de Paul Eluard avec son recueil de poèmes et Manray. Le bleu est une couleur pas mal repris dans les films. C'est une couleur chaude pour moi et souvent en association avec l'amour. J'aborde dans cet EP le thème de l'imaginaire que j'affectionne également.

En parlant de bleu, quelle nuance de bleu préférez-vous ?

Je préfère le bleu indigo, qui se rapproche presque du violet. Je le trouve très profond. Une nuit, j'ai même fait un rêve où je voyais la fin du monde et où cette couleur prédominait.

Où en est votre quête de mots sublimant les maux, dont vous aimez à parler dans votre biographie ?

Dans l'écriture menée jusqu'à présent, il existe beaucoup d'écriture spontanée. J'écris, et quand plus tard je reprends mes textes, je peux y voir un autre sens. Cette temporalité entre l'écriture et la possibilité de reprendre les mots plus tard m'inspire. Pour moi, l'idée est que chacun a ses problèmes, mais doit en faire une force, ne pas s'arrêter sur le problème, mais sur la solution.

Un titre, une histoire. Je vous propose maintenant de choisir un titre de votre EP et de nous en raconter la genèse et la signification ?

Je choisirai "à la recherche des mots perdus". C'est le seul morceau où j'ai pleuré en l'écrivant. J'avais l'idée de sa structure dès le début. J'ai l'habitude d'écrire avec le cœur, mais là, ça m'a paru tellement évident ... alors que les mots ne viennent pas de suite habituellement. J'ai également pleuré lorsque je l'ai interprété la première fois sur scène. Ce titre garde un coté authentique, ce coté non refrain apporte une transcendance au morceau. C'est aussi avec cette chanson que j'ai compris, que je pourrai aller au fond du détail. Je suis allée au creux de ce que je ressens. J'essaye de personnifier ma propre vision d'un mot, d'une situation, afin qu'elle me soit unique. Je vends ensuite le morceau en l'interprétant de façon authentique, pour toucher les gens. J'estime que si j'arrive à me toucher, je toucherai les gens. C'est une histoire d'authenticité et de transmission. C'est un morceau triste, mais je ne le ressens plus comme ça, car il est très positif pour moi à présent.

Quelles sont vos influences et vos inspirations ?

Mes influences artistiques sont variées. J'adore Eddy de Pretto, mais aussi Lomepal et PLK. Je fais le grand écart avec Hans Zimmer qui me fait voyager musicalement. Au niveau de mes influences, je suis passionnée de philosophie, de métaphysique. J'ai une attirance aussi bien pour des matières scientifiques comme les mathématiques, que pour la littérature. Je suis très portée sur l'analyse et ça se ressent dans mes textes. J'aime requestionner le fonctionnement humain et son rapport aux choses

Je vous propose le jeu du portrait chinois. Si vous étiez ... , vous seriez ... ?

Une couleur = le jaune, car c'est solaire

Un animal = le caméléon, car il s'adapte

Un paysage = un coucher de soleil

Un livre = "Belle du Seigneur" d'Albert Cohen

Si vous ne chantiez pas, quel art pourrait guider votre vie ?

Je dirais la spiritualité.

Pouvez-vous nous citer un titre, que vous avez honte d'écouter et fredonner, ainsi qu'un titre qui vous hérisse les poils d'émotion lorsque vous l'entendez ?

Alors le titre que je fredonne : "Single ladies" de Beyonce.

La chanson qui me donne des frissons en ce moment est "Déjà fait" de Hatik.

Je vous laisse le mot de la fin pour nos lecteurs.

J'aurai un mot, c'est "aimer". S'aimer pour mieux aimer l'autre, avoir de la gratitude. On a tendance à banaliser le vivre ensemble, alors que beaucoup de gens sont seuls. Aimer, c'est quelque chose que l'on partage. Aimez-vous et aimez les gens. Ca peut être aimer un détail, comme un brin d'herbe ou un nuage par exemple. Je pense qu'on devrait avoir rigolé au moins une fois dans la journée. Si on n'aime pas, on meurt. Aimer, c'est l'incarnation de la vie. On cherche un début, une fin, mais en fait on cherche juste l'Amour.

ILLUSTRE - Les Mains Bleues (Clip Officiel)

Facebook

N'hésitez pas à aller découvrir l'univers et l'actualité des cet artiste talentueux, généreux et d'une grande sincérité au travers de sa page Facebook.

Couverture

@crédit photo by

Magazine Symbiose #13

Mise en page By Fatou Bathily

#Talents #COUVERTURE #RAP #HIPHOP #EP #Illustre #rappeuse #LesMainsBleues

© 2017 By Fatou Mention Légal