Sébastien AGIUS


Magazine Symbiose #10

"La musique est quelque-chose de puissant, de magique, c'est un moteur"

Sébastien Agius est un artiste originaire de la Réunion passionné par son art. Entouré par une famille de musiciens, il a développé tel Robin des Bois de nombreuses cordes à son arc artistique. Ce touche à tout aime aussi bien la danse que la musique. Son parcours en atteste après une victoire en 2009 à X Factor sur M6 et ses aventures dans les spectacles musicaux Dracula et 1789 les amants de la Bastille, cet artiste talentueux et généreux a su s'épanouir et s'enrichir de toutes ces expériences musicales. Sébastien a eu la gentillesse de répondre aux questions de Symbiose pour nos lecteurs afin de nous parler de son parcours et de son actualité.

Qui est Sébastien Agius en quelques mots ?

Je suis un artiste passionné qui aime ce qu'il fait. J'ai un parcours assez normal. J'aime explorer des choses différentes. J'ai plongé très tôt dans la musique. Mes origines réunionnaises offrent au public un métissage artistique et humain, différents horizons. La musique me permet de voyager réellement et par l'imaginaire. j'aime observer les gens et créer quelque-chose de fidèle. J'aime cette pensée de Nelson Mandela : "ce qui fait le plus peur à l'Homme, ce n'est pas sa part d'ombre, c'est sa part de lumière".

Carte d'identité artistique de Sébastien Agius

Carte d'identité artistique de Sébastien Agius Nom : Agius (Sauveur de son vrai nom) Prénom : Sébastien (Sauveur est mon deuxième prénom) Chanson préférée : elle change souvent suivant mes humeurs et les journées, actuellement ce serait "Us" de James Bay Couleur préférée : Même si j'aime beaucoup le bleu, je préfère l'harmonie des couleurs Devise/citation préférée : Je m'inspire parfois de sagesses, mais pas d'une en particulier. Je dirais quand même qu'il est important d'avoir un idéal, une quête, des rêves, …

Racontez-nous votre rencontre avec la musique sous la forme d'un conte de fée ?

Il était une fois un homme amoureux de la musique depuis toujours, qui grandit dans une famille où tout le monde ne connaissait pas son goût artistique, mais qui a su transmettre sa passion à ses enfants. C'est un pianiste de talent, mais surtout cet homme est mon père. Il possédait une école de musique. C'est un pilier pour moi depuis toujours, sans oublier ma mère qui m'a transmis son goût pour la danse. Ils ont compris mon attirance pour le spectacle et m'ont toujours encouragé.

Pouvez-vous nous parler de votre dernier projet "Seasons of me" ?

C'est un concept album qui traite des 4 saisons : le printemps pour la naissance, l'été pour la période joviale, l'automne et son coté poétique, l'hiver et la vieillesse. Le cycle de la vie pour un couple ou une personne artistiquement inspiré des musiques du monde. Chaque EP sort le jour du changement de saison et un album complet sortira avec des bonus. Vous pouvez découvrir ou réécouter le 1er single "aléas" tiré du printemps sur toutes les plateformes de téléchargement.

Et que dire plus particulièrement de votre deuxième EP "été"

sorti le 21 juin ?

Le second EP est sorti le jour de l'été, jour de la fête de la musique. C'était une joie pour moi de fêter la musique et le temps. La musique est quelque-chose de puissant, de magique, c'est un moteur. Il n'y a pas de barrière de langue. Vous y retrouverez les rythmiques de la Réunion dans un titre comme "Gaïa", un hymne à la Terre. "Pleure pas" est une chanson parlant d'un père qui voit disparaître son fils lors d'une explosion, mais sur une musique entraînante. Vous y trouverez aussi bien des titres pour danser, célébrer l'été, que des textes plus légers ou plus engagés, des rythmes solaires, …

Vous faites quelques infidélités à la langue de Molière avec quelques titres en anglais. Pourquoi ce choix ?

Cela concerne la moitié de l'album en fait. J'adore écrire en français, mais j'aime aussi les sonorités de l'anglais. C'est une question de musicalité et pour chanter à l'étranger aussi. Mais vous trouverez plus de textes en français sur l'été.

D'où viennent vos influences, vos inspirations ?

Des chanteurs soul, du lyrique aussi bien que de la musique classique, de la Réunion ou des chansons anglaises tel Ed Sheeran. J'aime m'inspirer des grands artistes. Ca me procure une joie immense de voir des artistes comme ça. J'aime la façon d'écrire de Goldman qui sait chanter des choses profondes mais dites de façon simple. Au niveau de l'inspiration, je m'imprègne de ce que je vis, j'observe, ce qui me touche chez les gens et autour de moi. Les rencontres, les séparations, les histoires d'amour, la façon dont j'évolue. La nature, sa beauté, son harmonie, les voyages. Découvrir l'Humain et ses bons cotés.

De vos différentes rencontres et projets artistiques, citez-en deux qui vous ont le plus enrichi ou marqué ?

Tout d'abord ma victoire dans X Factor en 2009 a été très agréable. J'étais très fier d'avoir gagné cette aventure. J'ai pu apprendre à faire un album après. J'étais content d'être confronté à ça très jeune. J'ai appris à parler aux journalistes, à faire des choix. La seconde aventure qui m'a marqué est mon rôle de Robespierre dans le spectacle 1789, une très belle aventure musicale et humaine vécue en 2013.

Vous venez de la Réunion.

Avez-vous eu l'occasion d'y faire des concerts ?

Je n'ai pas encore eu l'occasion d'y chanter mes nouvelles chansons. J'y ai été avec une troupe de chanteurs pour des concerts collectifs. J'espère pouvoir y retourner et y interpréter mes chansons. Je souhaite que mon titre "Gaïa" leurs plaise, car c'est un hommage à cette île et ses habitants.

Je vous propose un petit jeu : le génie de la musique vous offre 3 vœux. Que choisissez-vous ?

• Évoluer assez pour faire de très belles musiques. Une musique vraie, qui touche, plus fidèle, plus sensible.

• Toucher le plus de monde possible avec cette musique, apporter la joie, de l'émotion.

• Continuer à pouvoir voyager, faire de belles rencontres, découvrir cette Terre formidable et ce bon coté de l'humanité.

Si vous étiez le James Bond de la musique, quelle mission souhaiteriez-vous accomplir ?

Pouvoir interpeller les gens sur des sujets qui me touchent. Donner de l'espoir aux autres artistes. Faire bouger notre métier pour qu'il soit encore plus construit.

Pour finir, je vous laisse le mot de la fin. Bonne lecture à tous les lecteurs. Je vous souhaite un bon moment de détente sympathique et de bien-être. J'ai hâte de venir jouer auprès de vous. Là où il y a symbiose, il y a harmonie.

Mise en page By Fatou.

#artistes #musique #webmagazine #actualités #Talents #passions #SébastienAgius

© 2017 By Fatou Mention Légal